Stage perfectionnement

decollage d'une voile de parapente lors d'un stage de parapente

Le stage initiation vous a plu ? Vous souhaitez vous perfectionner ?

Alors il est grand temps de gagner en autonomie

Vous aurez encore 2 moniteurs qui assureront votre progression. Ce stage vous permettra d’être plus à l’aise et de vous mettre en confiance. Vous avez commencé à acquérir des automatismes ce qui permettra de libérer votre cerveau afin de gérer de nouveaux éléments. La répétition des vols que vous allez effectuer en conditions calmes vous permettra de vous familiariser avec les décodages, les plans de vol, la construction des approches et l’atterrissage.

Il existe plusieurs types de stage perfectionnement dans le Puy-de-Dôme (63) mais nous vous conseillons d’opter pour un stage « classique » en groupe et non individualisé. En effet on apprend beaucoup de choses en regardant les autres élèves et autres pratiquants en général. On apprend beaucoup de ses erreurs mais aussi de celles des autres.

Nous vous guiderons vers les écoles FFVL d’Auvergne qui prennent le temps de comprendre le niveau réel de chaque élève et d’adapter leur formation en fonction de leur profil.

Durée du stage: 5 jours

Toute la saison

 

Le prix d'un stage perfectionnement en parapente
Comment choisir son école ? Nous contacter et/ou :

  • favoriser la proximité
  • préférer une école labellisée FFVL
  • se renseigner sur l’organisation
  • se renseigner sur les méthodes d’enseignement
  • privilégier la qualité au prix
01

À qui s’adresse ce stage ?

Nous conseillons les personnes ayant appris le parapente il y a longtemps et qui n’ont pas pratiqué l’activité depuis, de partir sur un stage initiation ou une journée d’enseignement seule.

Ce stage s’adresse aux personnes ayant déjà effectué un stage initiation il y a peu de temps et qui souhaitent acquérir de l’autonomie et progresser sur site connu. Le nombre de vols que vous avez effectué lors de votre stage initiation n’est pas important. L’essentiel est que vous ne soyez plus un novice, que nous pouvons parler de manière plus approfondie du parapente.

Vous réalisez déjà des vols en conditions calmes sur site connu mais vous n’êtes pas à l’aise et vous souhaitez progresser dans un cadre rassurant ? 

Alors ce stage est fait pour vous!

 

02

Objectif du stage

L’objectif premier de ce stage est la recherche d’autonomie.

Vous évoluez sur des sites que vous connaissez déjà pour ne pas changer vos repères.

Les conditions aérologiques choisies pour ce stage seront calmes à légèrement thermiques.

 

Qu’est-ce que la recherche d’autonomie ?

  • Savoir analyser : le terrain de décollage, l’aérologie, debriefing des vols
  • Faire évoluer sa technique : gérer un décollage, tenir un plan de vol, réaliser une approche et un atterrissage
  • Se connaître en fonction des nouveaux changements de repères.
  • Être conscient du cadre de pratique dans lequel on évolue : respect des règles d’utilisation et de priorité.

 

En fonction de la progression et du niveau de chacun ce stage vous permettra de valider le brevet initial.

 

03

Déroulement du stage perfectionnement

Le stage perfectionnement est composé d’un savant mélange de pentes écoles, de cours théoriques et bien sûr de nombreux vols.

 

L’accueil (jour 1)

Dans un premier temps l’école s’occupe de la partie administrative afin de vérifier les licences, assurances et règlement restant.

C’est le bon moment pour vérifier le matériel de chacun et d’attribuer le matériel manquant.

Un tour de table est effectué pour que chacun expose son niveau et son expérience.

Les moniteurs mettent alors en place un programme d’exercices adaptés aux besoins de chaque élève.

Briefing sur le déroulement de la semaine.

Puis en route vers les navettes pour se rendre sur les pentes écoles.

Sur la pente école les premiers exercices sont mis en place afin d’évaluer le niveau réel de chacun et d’adapter la formation de chaque pilote pour une meilleure progression.

Les pentes écoles choisies pour le stage perfectionnement permettent d’effectuer de petits vols.

Suivant l’évolution de la journée et du niveau des pilotes il n’est pas rare d’effectuer le premier grand vol dès le premier jour.

 

La suite du stage perfectionnement (jour 2 – 3 – 4 – 5))

Les journées suivantes se ressemblent dans leur organisation.

Les journées sont rythmées par  l’évolution des conditions météo. L’école choisira les périodes les moins propices pour le vol pour effectuer les cours théoriques. Il n’est pas rare de faire les cours théoriques sur un décollage ou à côté du camion de la navette. 

Les moniteurs mettront tout en œuvre pour favoriser le vol au sommet du puy de Dôme par exemple ou le jeu au sol lors de séances de gonflage.

Il y a tellement de choses à apprendre et à découvrir durant ce stage:

  • aussi bien au sol lors des séances de gonflage où vous allez apprendre à gérer votre voile avec plus de facilité dans des conditions variées. Il n’est pas toujours facile de garder sa voile dans le bon axe et à la vitesse souhaitée.

Les jeux au sol dans le vent soutenu sont très formateurs et vous ouvriront certainement les portes d’un beau vol lors d’une belle soirée de restit.

Le gonflage face voile est une étape importante dans l’évolution de la pratique du parapente. Elle possède beaucoup d’avantages il est donc important de travailler longuement cette technique.

Entre les stages et les périodes de vol prenez du plaisir sur les pentes écoles à travailler votre technique au sol cela fera de vous un pilote plus à l’aise en l’air. 

 

  • Mais aussi lors des grands vols durant lesquels vous ferez des exercices proposés par les moniteurs. Tous les exercices vous seront expliqués en détail au sol afin qu’il n’y ait pas de confusion une fois en l’air. Ces explications vous permettront aussi de visualiser et de vous imprégner de l’ensemble de l’exercice.

 

Les exercices à réaliser sont nombreux mais voici une liste des exercices possibles durant ce stage :

  • La stabilisation du tangage avec les phases de ressources d’abattée et d’accélération
  • La stabilisation du roulis
  • Savoir s’adapter à certaines situations (clé, tour de frein,…)
  • Réaliser une approche sans assistance
  • S’auto-évaluer, renoncer si besoin
  • Exercices des oreilles
  • Apprendre différentes techniques d’affalement de voile
  • Savoir piloter une voile aux arrières en cas de rupture d’une commande par exemple

 

Et bien d’autres exercices qui peuvent varier suivant l’école du Puy-de-Dôme choisie.

Ce stage est aussi l’occasion de vous parler du pilotage actif qui vous permettra d’aborder plus sereinement l‘exploitation d’ascendance facile. Une voile peut voler toute seule mais pas que ! Elle a aussi besoin de vous.