Si vous aimez le parapente, pourquoi ne pas essayer également d’autres sports aériens ? Certains sites proposent en effet toute une gamme de loisirs qui vous feront vous envoler dans le ciel pour voir la terre de plus haut. Entre le saut en parachute, le baptême de l’air et l’initiation au pilotage sur divers appareils (hélicoptère, avion, ULM, ou encore le saut à l’élastique, le choix est vaste ! Nous vous présentons ici quelques idées d’activités qui devraient vous plaire. Prêts pour le décollage ? Go !

Saut en Parachute

Le saut en parachute est une expérience unique que chacun devrait essayer au moins une fois dans sa vie selon Cédric Veiga Rios, champion du monde (français s’il vous plaît !) de parachutisme. Il faut bien avouer qu’il n’a pas tort. Les sensations éprouvées lors d’un saut sont inexplicables. Il faut le vivre pour comprendre ! Evidemment, pour votre premier saut, vous serez attachés à un moniteur parachutiste professionnel qui s’occupera d’ouvrir le parachute pour vous après le largage à 4000 m d’altitude. Le moment le plus intense ? Sans doute la chute libre juste après avoir sauté de l’avion : vous plongez alors à 200 km/h en direction du sol !

Saut à l’élastique

Plus proche de la terre ferme, le saut à l’élastique n’en reste pas moins une activité appréciée par les accros à l’adrénaline. Il s’agit en effet de sauter du haut d’un pont de plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Auparavant, on vous aura bien entendu équipé d’un harnais qui vous reliera en plusieurs points à un élastique spécialement conçu pour cette pratique. Attaché par les chevilles ou par les hanches, vous devrez alors prendre votre courage à deux mains pour faire le grand saut. De nombreux sites existent en France. Notre pays abrite d’ailleurs le saut le plus haut d’Europe au Pont de l’Artuby : 182 m de pur bonheur et de sensations fortes !

Baptême de l’air en hélicoptère

Un baptême de l’air permet de voir les paysages du lieu qu’on visite autrement quel que soit l’aéronef utilisé. L’avantage de l’hélicoptère est que l’on peut vraiment aller là où on veut pour peu que le ciel soit dégagé. De plus, contrairement à un avion ou à un ULM, vous pouvez utiliser le vol stationnaire pour profiter à fond des territoires survolés. Vous avez peur du bruit ? Rassurez-vous, le pilote vous fournira un casque équipé d’écouteurs et d’un micro de façon à ce que vous puissiez clairement entendre au calme les explications qu’il vous fournit sur chaque site survolé. Une très belle activité à pratiquer en amoureux par exemple !

Pilotage d’ULM

L’ULM est un petit appareil volant Ultra Léger Motorisé comme son nom l’indique. C’est une façon de voler en toute liberté en décollant de très nombreuses bases aériennes dans tout le pays. Certaines sociétés vous proposent ainsi de vous initier au pilotage de ces appareils pour votre plus grand plaisir. Il faut savoir qu’il existe différents types d’ULM : multiaxes (il ressemble alors à un petit avion), autogyre (sorte d’hélicoptère en miniature), pendulaire (avec une aile de deltaplane) ou paramoteur (avec une voile semblable à celle du parapente). Votre moniteur vous enseigne l’art du pilotage en double commandes : il n’y a donc quasiment aucun risque !

Simulateur de vol

Pour ceux qui rêvent de piloter un avion mais qui préfèrent rester sur la terre ferme, le simulateur de vol est idéal. D’autant que le prix de cette activité reste très inférieur à celui d’une initiation sur un avion réel. Merveilles de technologie, des cockpits entiers sont reconstitués à l’identique pour que vous vous sentiez réellement dans un Airbus ou un Boeing. Le tableau de bord est précis, et la cabine est parfois montée sur une plateforme articulée pour reproduire les mouvements de l’aéronef. De multiples scénarios sont possibles selon votre degré d’expertise sur le sujet (lieux de décollage et d’atterrissage, conditions météo, avaries etc…). Enfin, les avions de ligne ne sont pas les seuls concernés. Vous pouvez aussi prendre les commandes d’un avion de chasse pour des batailles aériennes endiablées !